Nature et culture / I
Danièle Dukaczewski

On a souvent entendu que la nature ignorait le carré, la ligne droite et ce genre de choses. Mais pourquoi ne pas les faire se rencontrer ? Prenez ces matériaux tout simples que sont des feuilles et des brindilles, et mettez-les en forme à l’aide du cutter et des ciseaux. D’elles, vous ne gardez que la texture et la couleur, mais vous éliminez leur forme naturelle. Ici, une feuille de laurier devient un rectangle vert traversé d’une ligne, et une brindille devient une simple trait. La variation de couleur sur les feuilles n’évoque par les saisons, mais purement et simplement la variation de la couleur. La nature met ses nuances au service du peintre, sans que celui-ci se croit obligé de parler d’elle. C’est le passage de la cueillette à la culture picturale.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 Fermer
peintures réalisées en cours et en stages avec Yves Desvaux Veeska