Le réel n'est pas réaliste  
   
document d'origine   Christiane Ziebelen 

La vision de l'art est de voir les choses  invisibles.   
Jonathan Swift (1667-1745)   
Odile Kopferschmitt  
  Soit un assemblage de photos, qui représente différents moments d’un même lieu. Ce lieu ne présente aucun   caractère pittoresque, et les scènes photographiées n’immortalisent aucun moment particulier. Le cadrage est   inhabituel sans chercher à être extraordinaire. Mais pourtant c’est bien un état du réel. Votre rôle en tant que   peintre doit consister à accorder de l’attention à quelque chose qui peut paraître insignifiant pour un regard sans   curiosité. Mais non pour un artiste : l’incroyable étrangeté du banal, qui articule des lignes droites, des ronds, des   triangles, des bleus, des rouges, des jaunes, des noirs, des blancs, des gris, pour produire l’air de rien un petite   musique de formes et de couleurs apte à devenir un tableau. En traitant ce sujet, vous ferez ressortir avant tout ces   effets de rythmes des lignes et des couleurs, en y associant des effets de matière (mortiers, papiers collés,   arrachés…). A la recherche d’une forme de poésie visuelle, où le réel sert simplement de matière première à   l’imagination.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 Fermer
peintures réalisées en cours et en stages avec Yves Desvaux Veeska