PEINDRE EN LIBERTÉ
Une belle pagaille entre le réel et sa représentation… Des règles contraignantes jusqu'au bizarre pour les violer bientôt dés qu'est excitée la face inassouvie de l'imagination… Des brosses délicates et des pinceaux coquets… Vous avez raté deux peintures ? Pas de problème. Vous les découpez en bandes et vous tressez l'une avec l'autre… Les relations troubles et lentes de l'eau, de la couleur, avec les lois de la pesanteur et du temps… Les petites cerises du plaisir… Casser la routine des itinéraires entre le motif, l'œil et le cerveau… L'injustice de l'art veut qu'en faisant plein d'erreurs on aboutisse parfois (pas toujours) à des tableaux plus expressifs que d'autres techniquement mieux exécutés… Vous avez commencé de genre de peinture que personne, ni avant ni après vous, n'a pu ni ne pourra faire à votre place : vous avez commencé à peindre en liberté.
 
[Quelques extraits de PEINDRE EN LIBERTE n°1, 52 pages d'idées, de conseils et de surprises, illustrées en couleur par les élèves de l'auteur]. Pour commander, rendez-vous page : "commandes"
     
Feuilletez en ligne PEINDRE EN LIBERTE n°1